Accueil Bulletin Nouvelles Ecole de Jimma Nos actions dans le Kaffa L'Éthiopie Photos Contacts Parrainage Adhésion Partenaires
Photos d'Ethiopie



Document sans nom

L'école de Jimma

L’école de Djimma (région Oromyia, Sud-Ouest de l’Éthiopie)

1 – La construction

L’école de Djimma existe depuis 2001. Elle a été voulue par une jeune enseignante, Gete Bekalo. Au début, elle n’accueillait que 30 enfants âgés de 3 à 6 ans (jardin d’enfants). Elle s’est progressivement agrandie et elle accueille aujourd’hui 350 enfants (jardins d’enfants, cycle primaire et 1ère année de collège).

 

 

 

 

 

 

Les locaux ont donc dû être progressivement adaptés. Jusqu’en 2007, elle était installée dans une petite maison louée. À partir de cette date, il a fallu construire un bâtiment spécifique (3 salles) sur un terrain donné par la municipalité de Djimma. Ce bâtiment s’est agrandi en 2011 (une salle supplémentaire). En 2013, un second bâtiment a été construit (3 salles), il a été prolongé en 2014 (une salle supplémentaire) ; en 2016, un étage a été ajouté, il est maintenant terminé (4 salles). L’école compte donc 12 salles : 9 salles de classe, une salle des professeurs, une bibliothèque et une salle d’informatique.

 

 

 

 

 

 

Jusqu’à présent, le coût de la construction s’est élevé à 120.000 € depuis 2006. Nous pouvons estimer le montant des finitions à 20.000 € pour la construction d’un nouveau bâtiment (bureau du directeur, bibliothèque…). Cette école utilise la pédagogie Montessori et est considérée comme une école modèle dans cette ville de 300.000 habitants ; les enseignants des écoles publiques y sont même envoyés pour observer son fonctionnement.

 

2 – Le fonctionnement

Cette école est réservée aux enfants les plus pauvres de la ville, ils sont choisis par le « kebele », organisme dépendant de la municipalité. Ils sont issus de familles qui n’avaient pas l’habitude de les scolariser ; on les envoyait mendier dans la rue ou bien travailler dans les manufactures de café (à partir de 3 ans pour certains d’entre eux). Aucun fonds publics ne vient subventionner cette école, on a donc dû s’engager à la faire fonctionner et à fournir un repas par jour aux enfants. 17 salaires sont versés chaque mois (le directeur, 14 enseignants et 2 gardes) ; les parents se sont engagés à faire bénévolement la cuisine et le ménage. Actuellement, il faut 3.000 € par mois , dont plus de la moitié pour les salaires. Pour un bon fonctionnement, il faudrait 10 € par mois et par enfant.






 

Copyright © 2017 by Soleil d'Éthiopie  |  Powered by Soleil Éthiopie © 2001-2017 .  |  Design by Soleil d'Éthiopie